Les Trésoms Les Trésoms

Réservations :

Il était une fois Les Trésoms : 1998 – 2018

20 ans : Une belle histoire d’Hommes aux Trésoms !

20 ans déjà ! Véronique à 28 ans et Pascal 33. Ils travaillent à Paris mais ceux sont les Alpes qu’ils ont dans le coeur.  En week-end à Annecy, ils rêvent ensemble « quand nous serons vieux et riches, nous habiterons ici ». De retour à Paris, Véronique regarde une émission sur Canal+ qui donne les bons plans pour reprendre une affaire sans un sou, elle tape sur son minitel « 3615 code RJ ». Pascal trouve l’idée super et ils commencent à chercher. 15 jours après ils ont rendez-vous avec l’administrateur judiciaire qui leur présente 2 affaires : l’Abbaye de Talloires et Les Trésoms. Le charme des Trésoms les a conquis, ils retiennent le jour même cet établissement. Une semaine plus tard, un premier dossier sous le bras, ils se rendent à la Défense et face aux représentants du propriétaire ils doivent convaincre de la faisabilité de l’entreprise, l’établissement a subi deux redressements coup sur coup et tous les autres projets proposent beaucoup plus au vendeur.  Face à eux une Italienne veut en faire sa maison avec sa chambre dans le restaurant La Rotonde, un homme d’affaire veut en faire des appartements. Quant à Véronique et Pascal, ils veulent continuer l’hôtel restaurant en maintenant les emplois des 13 salariés tout en donnant une dimension environnementale et sociétale à cette établissement et cette idée plaît bien au banquier.  Elle est là leur chance. Au tribunal d’Annecy , on leur dit « petits joueurs » et leur offre amuse la galerie. Mais à la surprise générale, le propriétaire retient leur projet! S’en suit une négociation tendue entre l’administrateur et leur avocat.  Le 04 février 1998, le délibéré est immédiat, le jeune couple obtient le fond de commerce dans l’instant. Ils doivent se rendre aux Trésoms et quittent Paris précipitamment sans une affaire. Ils n’y retourneront jamais. Certains croient même que Véronique et Pascal ont gagné au loto (n’est-ce pas Monsieur Le Maire ? 😉 ).

Les premières semaines, ils essuient les refus en voulant ouvrir un compte en banque et découvrent la vétusté de l’établissement. La nuit quand Pascal est là, pendant que les clients dorment ils colorient la moquette pour effacer les taches de javel. L’hôtel est désert. En semaine, Pascal qui est toujours en poste à Paris, téléphone à Véronique pour savoir combien de couverts il y a au restaurant… elle triche un peu en lui disant trois, quatre… mais il n’y en a aucun. Avec les beaux jours, la clientèle revient et la banque ne leur réclame pas encore le loyer ! Leur moral remonte. Des travaux sont nécessaires et la banque les suit. Ils sont prévus pour novembre 1998. Quand la pelleteuse rentre dans l’hôtel, la banque les appelle, elle ne suit plus. Mais l’hôtel est déjà à moitié détruit. Les travaux seront financés si Véronique et Pascal rachètent le fond. Ils deviennent alors propriétaires des murs avec des crédits sur vingt ans.

A l’été 1999, la belle saison est là, c’est parti ! Ils seront élus lauréats dans la catégories Meilleure Reprise d’Entreprise du concours de la CCI. Et ils franchissent la barre des 20 salariés. Hiver 2018,  une nouvelle année, 70 salariés, 20 ans sont passés et tant de souvenirs se sont accumulés et tant d’autres sont à créer…

Véronique et Pascal Droux ont souhaité réunir tous les collaborateurs de la cuisine, des étages, de la salle, de la maintenance, du commercial, de l’administratif ainsi que du spa qui ont œuvré pendant ces 20 ans au succès des Trésoms et leur dédié cette soirée. C’est à ce moment là, qu’ils se sont rendus compte qu’il y avait plus de 1 000 personnes à rappeler et que cela était trop. Les 20 ans c’est aussi le moment de se remettre en question et d’évoquer les problèmes de recrutement que la profession connaît, comme d’autres filières. Cette nécessité d’inventer d’autres modèles de management plus attentifs aux attentes des collaborateurs, à l’évolution des métiers, aux jeunes qui débutent et qu’il ne faut pas contraindre à  s’intégrer  dans les modèles actuels sous peine de rupture générationnelle. « Il faut les regarder mieux, les regarder plus pour leur proposer un modèle qui corresponde davantage à leurs aspirations ».  La vision des Trésoms pour l’avenir c’est de mettre l’Homme au cœur de ses réflexions et de coresponsabiliser la nouvelle génération pour mettre en place le métier dans lequel elle a envie de s’épanouir.

La fête partagée avec les collaborateurs ce dimanche 4 février, 20 ans jour pour jour après l’acquisition du fond de commerce a réunit plus de 250 personnes avec pour objectifs derrière de  créer un réseau vivant, interprofessionnel, une communauté entre tous les collaborateurs des Trésoms parmi lesquels certains ont fondé leur entreprise, d’autres ont vécu des reconversions étonnantes, une communauté allégée du rapport contractuel et hiérarchique qui permette de réfléchir ensemble à ces nouveaux modèles de management.

Aimé Jacquet nous a fait la joie d’être notre invité d’honneur pour cette soirée. 1998 une grande année pour Aimé Jacquet mais pas que… on se souvient tous du lieu où on était le soir du 12 juillet 1998, avec qui nous avons partagé ce moment de joie… Une équipe qui nous a tous donné envie d’y croire…pile au bon moment pour Les Trésoms ! Aujourd’hui, Aimé Jacquet est l’ambassadeur d’ANNECY MOUNTAINS. 1998 c’est aussi une grande année pour Stéphane Tourreau, vice-champion du monde d’apnée qui a décidé cette année là de se mettre à l’apnée. Il a débuté cette soirée en nous parlant avec passion de son métier de sportif de haut niveau. Une belle transmission  de son savoir et de son expériences sur les capacités qu’il a dû déployer pour arriver à ses objectifs. Il nous a notamment parler de pleine conscience et d’intuition. La soirée s’est suivie d’un cocktail dînatoire avec les équipes, fournisseurs, partenaires qui ont participé à la réussite des Trésoms. Un beau moment de partage et de rencontre entre anciens collaborateurs et actuels.

Nous remercions tous nos partenaires et fournisseurs qui ont participé activement à la réussite de cette soirée Takamaka Annecy Pierre Gay , KaviariProvence Dauphiné MA Master Animation Champagne Le Brun de Neuville Domaine André et Michel Quenard – Vignerons Vins Perret – Vins de Savoie Gamme Des Chefs Pays De Savoie Maison Le Capitaine – Thonon les bainsBoucherie Bocquet.

 Lien de la vidéo des 20 ans : https://youtu.be/JLulzvcN_-E

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.